Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Se laisser guider par le hasard, aller au gré des images, des ruelles, des sentiers et des rencontres. Ouvrir les yeux, le coeur et l'esprit.

@délation.com ou @civique.fr

Je répondrai: "les deux mon général"!

Enoncé des faits:

Le commissariat central de Toulon recevra bientôt des témoignages de délits ayant eu lieu dans le département par le biais d'une adresse e-mail dédiée. Textes, mais aussi photos et vidéos acceptés...

police.83@interieur.gouv.fr
C'est l'adresse de messagerie électronique qui suscite toutes les polémiqueset qui doit être ouverte au grand public dans quelques jours par la police du département du Var(source:Var-Matin) e. Tout le monde pourra s'en servir pour envoyer aux forces de l'ordre un courriel témoignant d'un délit, d'une infraction, en écrivant un texte relatant les faits mais aussi en envoyant photos et vidéos en pièces jointes. Les messages arriveront au commissariat central de Toulon où ils seront traités. C'est-à-dire que les policiers trieront ce qui est de leur ressort, retiendront ou non telles ou telles affaires et vérifieront les dires des expéditeurs.

Condition nécessaire
Que les faits soient du ressort de la Police et se soient déroulés dans le Var. Pour le reste, notamment sur l'encadrement par la justice et sur ce qu'il adviendra des faits relevant d'autres autorités de police que celle du Var, c'est encore très flou. La Direction départementale de la sécurité publique ne s'exprime pas sur le sujet.

Vu ailleurs:
Police municipale de Gland

Personne de contact :
Commissaire Laurent Sumi
courriel : xxxxx@gland.ch
Site Internet : www.gland.ch
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Un truc pour nous consoler: je pense que pas mal de dossiers, même déposés dans les commissariats ne sont pas traités. Et cela pour de multiples raisons. Entre les frustrés, les inquiets et les personnes trop peureuses, flemmardes ou se sentant réellement menacées pour se déplacer vers le poste de police, imagine le boulot que représenterait le suivi réel d'une telle boite à délation!... Et, dans le Var, j'imagine qu'il y a de quoi faire (mes parents ont habité dans le centre de Toulon et je peux t'assurer que ce n'était pas la fête...)Je vois donc une telle adresse, si elle existe, comme un très insalubre petit cache-misère doublé d'un pitoyable défouloir, sans plus... Bon WE, alpho!Gum
Répondre
A
Finalement ça ne s'est pas fait.Pour ce qui estd e Toulon, mes parents habitent à La Valette et donc je connais un peu la situation. A tel poitn que pendant une période j'évitais au maximum d'aller à Toulon et en paritculier à la place de la Liberté.Pour ce qui est de cette adresse internet, il y a aussi pas mal de plaintes qui ne sont pas enregistrées (qui a dit que le classement entre commissariats doit y être pour quelque chose) alors cette solution partait sûrement d'un bon sentiment... comme la bombe atomique.Bonne semaine
U
Alors là, on revient à Vichy si il ni a pas assez de moyen pour porter une plainte alors continuons à materner et à coatcher les adultes , prenons les par la main pour aller au commissariat :(Bonne soirée Alpho
Répondre
S
je sais par expèrience que beaucoup de victimes ou de témoins de faits n'osent se rendre au commissariat ou gendarmerie et aussi déposer plainte de peur de représailles......moi je l'ai déja dit,  je suis du coté des victimes, pas de délation , seulement le fait pour tout citoyen de signaler tous fait délictueux  s'il le faut par internet...( délits ou crilmes ) pas les contraventions il ne faut pas tomber dnas le ridicule.;bonne journée
Répondre
S
C'est une blague ? Dis moi oui !Rassure-moi, Alpho !Gros bisous  :0010:
Répondre