Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Se laisser guider par le hasard, aller au gré des images, des ruelles, des sentiers et des rencontres. Ouvrir les yeux, le coeur et l'esprit.

Les blés d'or

Une petite chanson d'avant...... avant et une voix venue du fond des âges farouches,...... le temps des microssillons


La chanson des blés d'or
Paroles : Camille SOUBISE et L. Le MAÎTRE-----Musique : Frédéric DORIA (1882)
_________________________________________
Mignonne, quand la lune éclaire
La plaine aux bruits mélodieux,
Lorsque l'étoile du mystère
Revient sourire aux amoureux,
As-tu parfois sur la colline,
Parmi les souffles carressants,
Entendu la chanson divine
Que chantent les blés frémissants ?

Mignonne, quand le soir descendra sur la terre,
Et que le rossignol viendra chanter encor,
Quand le vent soufflera sur la verte bruyère,
Nous irons écouter la chanson des blés d'or !



Image Hosted by ImageShack.us



Image Hosted by ImageShack.us



Image Hosted by ImageShack.us



Image Hosted by ImageShack.us


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
En lisant les vers qui accompagnent tes photos, j'ai entendu du fond de mes souvenirs, un vieux monsieur avec une superbe voix, qui chantait cette merveilleuse chanson quand j'étais enfant. Merci d'avoir ravivé mes souvenirs
Répondre
P
Il est bien doré. Quant à la chanson, c'est amusant, c'est celle que mon père chantait pour les fêtes familiales. Je ne connaissais pas la version orchestrée. Bonne soirée !
Répondre
C
Je ne connaissais pas cette chanson mais les photos sont superbes.Bonne journée
Répondre
:
je ne me rappelle pas cette chanson, mais la dernière photo,est très belle, bon début de semaine et bonne journée :0059: bye<br /> A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/
Répondre
G
Ils sont beaux c'est épis de blé, ils renferment la vie.De sa tige fringante il supporte sa tête blonde <br /> Légèrement chevelue. Ils feront la joie du maître minotier.<br /> Bien avant que le roi du fournil, de ses mains agiles façonne<br /> En une belle couronne le bon pain tant attendu.<br /> Qui sous son enveloppe craquante et dorée <br /> Ne renferme qu’une mie tendre, au bon goût parfumée.<br /> Petite graine de blé, c’est la vie que tu nous  apportes Bonne moisson l'ami
Répondre