Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Se laisser guider par le hasard, aller au gré des images, des ruelles, des sentiers et des rencontres. Ouvrir les yeux, le coeur et l'esprit.

Pauvre bête

La petite Nathalie ( 7 ans ) est dans le jardin en train de remplir un trou lorsque le voisin l'aperçoit par-dessus la clôture.
 - Que fais-tu là Nathalie?
 Elle lui répond, sans lever la tête, que son poisson d'aquarium est mort et qu'elle l'enterre.
 Le voisin quelque peu curieux lui dit :
  - C'est un très gros trou pour un petit poisson ne crois-tu pas?
 A ce moment, Nathalie termine la dernière pelletée en la tapant délicatement et lui répond:
 - C'est parce qu'il est à l'intérieur de votre chat."
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
sacré gamin ces petits anges sont toujours aussi délicieux et étonnants...pas au point de se mordre les lèvres...c'est juste leur logique et trop souvent notre manque d'écoute qui sont cause de tourments...merci pour ce sourire
Répondre
L
J'adore!<br /> Je ne lasse jamais de ces mots d'enfants. <br /> Une petite blague pour ta femme:<br /> C'est l'histoire d'une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde...Un des gamins lui demande de l'aide pour mettre ses bottes pour aller en récréation et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler.Après avoir poussé, tiré, re-poussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit :"Elles sont à l'envers, maîtresse".La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s'aperçoit qu'en effet il y a eu inversion des pieds...Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu'à ce que les bottessoient rechaussées, aux bons pieds.Et là le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants :"C'est pas mes bottes".A ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres,se calme et lui demande pourquoi il ne l'a pas dit avant...Comme le gamin voit bien qu'il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas. Elle dit alors :"Bon, allez, on les enlève" et elle se met à nouveau au boulot.Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit :"C'est pas mes bottes, c'est celle de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre".Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re- re- mettre ses bottes.L'opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d'avoir réussi. Pour aller jusqu'au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande :"Où sont tes gants?".Et le gamin de répondre le plus simplement du monde :"Je les ai mis dans mes bottes."
Répondre
A
Merci, je la publie illico et ma femme en a eu la primeur