Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Se laisser guider par le hasard, aller au gré des images, des ruelles, des sentiers et des rencontres. Ouvrir les yeux, le coeur et l'esprit.

hommage

Fin d'un géant...
Depuis la naissance de notre mémoire il était là, simplement là! Mais pas simplement "simplement" puisque c'est lui qui l'été protégeait nos repas de l'ardente morsure du soleil. Il y avait aussi cette présence, imposante et permanente, là aussi inébranlable, inaltérable... et pourtant, comme pour donner tristement raison à un certain Jean de la Fontaine tu as subi les assauts du vent et comme le chêne tu t'es couché à la dernière attaque du vent. Ainsi finit l'érable panaché





image hébergée par photomaniak.com





Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
<br /> Les arbres sont faits pour se dresser vers le ciel et je n'aime pas les voir ainsi couchés... Comme vous devez avoir mal au coeur de voir ce colosse abattu... Quand on sait le nombre d'années qu'il<br /> faut pour qu'un arbre atteigne une telle envergure, on ne peut que laisser une larme couler : tristesse et hommage au géant...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Eh oui, c'est toujours triste de voir disparaître un arbre, malheureusement, c'est comme pour les humains, qui dit naissance, dit mort.<br /> <br /> <br />
Répondre
U
<br /> C'est toujours triste de voir un de ces géants déracinés parce qu'on sait que sa croissance est lente , il devait avoir quelques décennies celui là ;)<br /> @ + Alpho<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Coucou Alphomega, c'est bien triste un arbre qui tire sa révérence ...<br /> Cordialement,<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Je n'aime pas non plus voir des arbres qui meurent ... C'est un peu de la mémoire  des hommes que l'on arrache<br /> <br /> <br />
Répondre