Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Se laisser guider par le hasard, aller au gré des images, des ruelles, des sentiers et des rencontres. Ouvrir les yeux, le coeur et l'esprit.

Verrà la morte e avrà i tuoi occhi

questa morte che ci accompagna

dal mattino alla sera, insonne,

sorda, come un vecchio rimorso

o un vizio assurdo. I tuoi occhi

saranno una vana parola,

un grido taciuto, un silenzio.

Cosi li vedi ogni mattina

quando su te sola ti pieghi

nello specchio. O cara speranza,

quel giorno sapremo anche noi

che sei la vita e sei il nulla.

Per tutti la morte ha uno sguardo

Verrà la morte e avrà i tuoi occhi.

Sarà come smettere un vizio,

come vedere nello specchio

riemergere un viso morto,

come ascoltare un labbro chiuso.

Scenderemo nel gorgo muti.

La mort viendra et elle aura tes yeux

cette mort qui nous escorte

du matin au soir, et jamais ne s'endort,

aussi sourde qu'un remords ancien

ou un vice absurde. Tes yeux

seront une parole vaine,

un cri étouffé, un silence.

Ainsi les vois-tu chaque matin

quand sur toi seule tu te penches

dans le miroir. O chère espérance,

ce jour-là nous saurons nous aussi

que tu es la vie et que tu es le néant.

Pour tous la mort a un regard.

La mort viendra et elle aura tes yeux.

Ce sera comme répudier un vice,

comme voir dans le miroir

resurgir un visage mort,

comme écouter des lèvres closes.

Nous descendrons au fond du gouffre, muets.

Articles récents

Hébergé par Overblog